J'ai un petit faible pour la route, c'est la seule photo que j'ai mais j'en ferais sûrement d'autres quand l'occasion se présentera. Pour moi la route représente l'aventure, s'évader et puis j'aime bien conduire. Pour le coup, là ça met pas en joie, ça ne donne pas forcément envie d'partir vers de nouveaux horizons mais j'aime bien le côté « dark » et la composition avec la route qui serpente et que l'on voit au loin dans ce décor à l'allure désertique avec les poteaux électriques, les fils et la nature que l'on devine. J'avais mal réglé mon exposition, je règle moi même la vitesse et l'ouverture, je fais tout le temps comme ça, à part quand il y a du mouvement, c'est pour ça que la photo est sombre mais au final ça m'a plus plu que ce que je voulais faire. Des fois en se trompant avec la température de couleur ou/et la luminosité on peut obtenir un rendu qui a plus de personnalité que ce que l'on voulait faire au départ.

 

J'ai fais cette photo en même temps que je conduisais, vous en penserez ce que vous voulez..., si je l'ai fait c'est parce que « voir la lumière au bout du tunnel » est une vision que je trouve intéressante et parce que je trouve le résultat sympa. J'ai rajouté un léger effet torsadé pour accentuer le ressenti que peut représenter la pensée « de voir la lumière au bout du tunnel » selon ma propre perception. J'ai certainement dû utiliser le mode qui permet d'avoir un réglage de l'ouverture qui se règle automatiquement, qui se règle par rapport à la vitesse de fermeture que j'avais choisi et qui fait que l'exposition sera bonne, si la vitesse de fermeture choisit n'est pas trop élevée, on est dans un tunnel, c'est sombre, si la vitesse de fermeture est trop élevée, le réglage de l'ouverture ne pourra pas correspondre à une bonne exposition, faites le test, essayez, vous comprendrez, pas en conduisant. Vous remarquerez que le bout du tunnel est à peu près centré, question d'équilibre, d'harmonie et de chance aussi.

 

 

 

Celle-ci je l'ai fait au Grau-du-Roi de bon matin, la brume ça a un côté mystérieux, ça donne un dégradé comme si le décor disparaissait, j'aime bien. J'ai essayé de faire en sorte que ce soit le plus harmonieux possible (il y a toujours mieux) donc pour le coup j'ai choisi de garder une partie des immeubles, la plage et les palmiers, c'est la composition qui m'a le plus parlé. J'ai essayé d'être droit par rapport aux immeubles et d'avoir la courbe de la plage.

 

J'adore voyager alors le symbole de l'avion... . Un ciel bleu presque sans humidité (voile blanc), la trainée de la futur pollution et l'avion magnifiquement centré (coup de chance), une photo sobre, presque monochrome, simple et ça me va bien. Allongé dans la neige, sur le dos, dans une vallée à 1800 mètres, l'avion est passé et j'avais mon appareil... .

 

 

 

Une photo prise sur un spot de kite (prononcer « kaïte ») surf, à Beauduc dans le Gard, grande et longue plage où on pouvait rouler comme sur une route et où il y avait des tentes, des camions aménagés, des caravanes, une ambiance cool, ils ont bloqué ou limité l'accès maintenant je crois. Pour cette photo j'ai comme à chaque fois cherché à faire la composition qui me paraissait être la meilleure. J'ai joué avec la planche dont j'aime bien les couleurs, avec les voiles entrain de sécher, le sable et les voiles de ceux qui sont entrain de kiter. Je trouve que cette photo est belle mais sans plus, c'est surtout faire ressortir, une ambiance, un monde, je devrais essayer de la vendre à un magazine.

 

Une photo prise dans un poids lourd aménagé, dans le milieu règne une ambiance de gitan, ce qui est normal quand on ne cautionne pas le mode de vie conventionnel que l'on connaît tous. Dans celui-ci la déco est représentative de cette pensée, regardez bien les images, derrière c'est un poêle, c'est presque une vraie maison il ne manque que les toilettes. Là encore, mon désir est surtout d'essayer de faire ressentir une mentalité, un mode de vie. Selon moi une photo ce doit d'être au minimum soit belle, soit intéressante. Quand l'on est ouvert d'esprit et que l'on vit soi même de différentes manières, on peut être amené à rencontrer des gens d'univers différents et donc faire partager par la photographie des mondes différents.

Une photo faite en vendée (côte Ouest), la couleur du couché de soleil était presque violette, une couleur que je n'avais vu qu'au Costa Rica. Je suis de l'Isère, entre Lyon et Grenoble donc les couchés de soleil ne sont pas les mêmes. Je me suis mis derrière les herbes pour donner un petit côté microcosmos (c'est un film, un peu vieux maintenant), là j'ai cherché la beauté et le ressenti avec les herbes comme si c'était un animal qui regardait, j'vous rassure sur le coup j'me dis rien de tout ça. Le feeling, le vrai, n'a pas besoin de réflexion. Le dernier point qui m'a plu c'est le dégradé de couleurs qu'il y avait. Vous pouvez vous renseigner sur les longueurs d'ondes si les couleurs d'un levé et d'un couché de soleil vous intéresse et quand on sait que les plus belles couleurs sont le matin et le soir...et aussi lors d'orages. Ce renseigner sur la météorologie peut être bien aussi.

 

 

 

 Photo prise quelque part au nord de Montpellier, l'effet de profondeur, la nature qui s'étale, l'effet de grandeur m'ont parlé, j'adore les grands espaces, on se sent plus libre face à un décor qui semble partir à l'horizon que dans une vallée. Les pierres blanches (un peu grises) en premier plan qui prennent la totalité du cadre et qui se fondent dans un décor vert me semble être une bonne équation photographique, une bonne composition en termes de proportion et de couleurs.

 

Photo faite en Thaïlande, je crois. Ce n'est pas de la macro mais ça s'en rapproche, si vous avez les moyens de vous payer un objectif macro et que ce domaine vous intéresse faite le. Personnellement je trouve que ça fait partie des plus belles photos, c'est là que l'on discerne la magie, la diversité de la nature. Cette photo n'a rien d'extraordinaire mais je trouve que la feuille sur laquelle se tient la sauterelle donne un côté graphique et que le flou arrière et les couleurs du sujet donne un ensemble joli. Plus vous zoomer sur un sujet proche plus vous aurez de flou, notre vue fonctionne pareil, mettez votre main à 10 cm de vos yeux, alors ?

 

 

Ceci est un escalier, sur lequel a été réalisé ce graff... quelque part à Granada (Andalousie, Espagne). Pas de composition à faire, juste à bien cadrer. Pour le coup, c'est un peu comme si j'avais pris une photo en photo.